10 mai 2014

Rouge Brésil - Jean-Christophe RUFIN



Au milieu du XVIème siècle, deux adolescents, Just et Colombe, frère et soeur, sont confiés par leur tante à un chevalier de Malte qui recrutent des volontaires pour peupler une nouvelle colonie au Brésil. Persuadés qu'il s'agit de rejoindre leur père disparu pendant les guerres d'Italie, les deux gamins embarquent vers le Nouveau Monde sur un navire dirigé par l'amiral de Villegagnon, au côté d'anabaptistes, de chevaliers et de manants depuis le port du Havre.
Le monde qui les attend les surprend à plus d'un titre : entre la luxuriance de la forêt, les indiens anthropophages, les luttes intestines entre catholiques et protestants qui enflamment le fort installé dans la baie de ce qui deviendra Rio, ils vont de découvertes en découvertes et leurs chemins divergent.
Colombe, jusque là travestie en garçon, se métamorphose au contact des indiens et de la nature ; Just s'éprend d'héroïsme et de chevalerie...



Comme à chaque fois avec les romans de RUFIN, je me laisse porter par l'aventure et le romanesque ! Quelle force évocatrice ! Le vocabulaire est merveilleusement choisi, riche sans être pédant ; la trame narrative est parfaite, faisant se succéder les chapitres rythmés d'évènements aux passages plus introspectifs. J'ai eu la surprise d'apprendre que cet épisode "colonial" avait vraiment existé, il n'est que rarement évoqué dans les livres d'histoire (je n'en avais jamais entendu parler alors que mes études portaient sur ce domaine....comme quoi !)
En tout cas, c'est encore une belle réussite que ce roman qui, en 2001, avait remporté le Goncourt ! J'aime les romans de RUFIN, de plus en plus !

En cherchant une photo de la couverture du roman, je suis tombée sur ça :



J'ai un peu ricané en voyant cette affiche de la série diffusée à la télé en 2013, d'après le roman. Elle ne correspond pas au roman qui nous décrit Just aux cheveux noirs et Colombe diaphane comme une florentine, avec des yeux pâles (les indiens l'appellent Oeil-Soleil)...

3 commentaires:

  1. Je l'ai lu il y a presque 10 ans et je l'avais adoré. Rufin m'avait fait voyager dans le temps et dans l'espace.

    RépondreSupprimer
  2. je l'ai aussi chez moi...mais comme toi c'était proche d'une période que j'étudiais, et du coup j'ai toujours repoussé la lecture...je crois que j'ai eu tort

    RépondreSupprimer
  3. J'ai très envie de découvrir cet auteur et tu sembles en avoir lu plusieurs. Lequel me conseilles-tu en premier?

    RépondreSupprimer